<span class=Un été olympique à la Grange aux Belles">

Juil / 10

Un été olympique à la Grange aux Belles

By / Florian Dacheux /

Cet été, à Paris Xe, les associations de la Grange aux Belles vont multiplier les actions pédagogiques en utilisant à nouveau le sport comme levier majeur. A deux ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la cour du collège éponyme ouvre ses portes chaque après-midi pendant six semaines pour des activités entièrement gratuites à destination des jeunes et des familles. Quatrième épisode de notre série dédiée à ce terrain de jeux qui contribue à la promotion de la pratique du sport pour tous, au développement du sport féminin et à l’évolution du regard sur le handicap.

Un été olympique à la Grange aux Belles

Le sport comme outil pédagogique et fédérateur pour sensibiliser ses pratiquants sur des sujets de société. Il faut croire que la formule fonctionne à merveille à Paris Xe, et ce tout particulièrement à la Grange aux Belles, un quartier multiculturel situé à deux pas du quai de Jemmapes et son célèbre canal Saint-Martin. Impulsés par l’EDL 10, l’équipe de développement local, des évènements sportifs et socio-culturels sont organisés depuis plusieurs mois dans l’idée de lutter contre toutes formes de discrimination et de violence. Dernière action en date, celle de la journée olympique du 25 juin où de nombreuses associations locales ont une nouvelle fois unis leurs forces et leurs compétences propres sur le dénommé “T.E.P. de la GAB”, un spot idéal pour encourager la pratique sportive pour toutes et tous au pied des tours. Après une pluie incessante, ces derniers ont dû actionner le plan B et se retrancher dans le gymnase voisin. Alors que Come on Son a animé un grand jeu avant que des membres de Feu Vert enfilent les gants de boxe, l’US Speals et Sine Qua Non ont alterné les jeux de ballon, laissant les mouvements de breakdance aux experts de Ngamb’Art dont la dernière battle du 18 juin a marqué les esprits. Ce tout sportif a été subtilement entrecoupé de quelques saynètes de théâtre forum proposées par L’Envers de l’Art autour du sexisme, de l’homophobie et de la grossophobie. Même Brigitte Jakobowski était de la partie. Figure du quartier en tant que présidente de MAGAB (Les Mamans de la Grange aux Belles), elle tenait malgré la grisaille à organiser un défilé de mode mêlant pagne et wax. Les larmes de joie ont coulé et les sourires ont repris le dessus.

Village olympique du 11 juillet au 19 août

Après le tournoi de foot 100% féminin du 10 juillet avec l’US Speals, le TEP de la GAB accueillera le 16 juillet Come on Son qui, emmené par son président Bakidi Ebuya, organisera un tournoi inter-quartiers dans la continuité de son combat contre les phénomènes de rixes. Entre-temps, c’est au cœur de la cour ombragée du collège de la Grange aux Belles qu’un village olympique va prendre place dès le 11 juillet, et ce jusqu’au 19 août. Six semaines d’activités gratuites sur des thèmes comme le respect et la diversité sont prévues du lundi au vendredi de 14h à 18h. Soutenues par la mairie d’arrondissement, les associations partenaires, animées par des valeurs de solidarité, d’inclusion et de collectif misent sur la dynamique impulsée par les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour avoir le plus d’impact possible auprès des nombreuses familles qui restent sur place tout au long de l’été. Une programmation riche et diversifiée est prévue pour les habitués du square Amadou Hampaté Bâ et de la place Albert Camus. Citons pêle-mêle les ateliers culinaires, les initiations à la boxe et à la capoeira, le plateau radio, le basket tri autour de la prévention des déchets, le foot mixte, la bibliothèque hors les murs, le jeu de l’oie des incivilités, la sensibilisation sécurité en trottinette, les ateliers de percussions, la fabrication d’instruments de musique en récupération, les contes, les matchs d’impro, le graffiti ou encore une sensibilisation aux parcours de migration des ancêtres. A noter qu’un goûter partagé et durable façon smoothie party sera proposé chaque jour de 16h15 à 16h45. Un “Kiosque Infos Habitants” sera également animé tous les mardis pour favoriser les rencontres avec les équipes de la Caf, de la CPAM, de l’Equipe Territoriale de Santé, de l’Espace Parisien des Solidarités, de la Mission Locale Parisienne ainsi que de la conseillère numérique de la mairie. En attendant les ateliers D’Ailleurs & D’Ici en approche pour l’automne.

 

Textes et photos : Florian Dacheux

 

Programme complet via ce lien :

CRL_été_2022_programme_v10_web_3_0.pdf (crl10.net)

Florian Dacheux