<span class=Un mois sous le signe de la créolité">

Oct / 07

Un mois sous le signe de la créolité

By / Marc Cheb Sun /

Un mois sous le signe de la créolité

Initié il y a quatre ans par la chorégraphe Chantal Loïal, le festival du mois Kreyol revient du 2 octobre au 28 novembre, avec la Guyane à l’honneur et les thématiques des luttes sociales et de l’écologie.

 

Au programme, l’exploration du patrimoine immatériel créole et les fusions culturelles qui en découlent sur plusieurs continents (Afrique, Pacifique, Europe). Des artistes ultra-marins divers et variés tels que Tony Chasseur, Jacques Schwartz-Bart, Florence Naprix, Edmony Krater ou encore les conteurs Eric Lauret ou Valer’Egouy raviront les participants à travers des pièces de théâtres, concerts, tables rondes, projections, expositions ou encore stands et ateliers artisanaux.

L’écologie et les luttes sociales trouvent un écho très fort dans les mondes caribéens et témoignent de la prise de conscience de l’importance de la nature et de l’écologie dans la manière de penser nos moyens de production et de subsistance. Aussi la politique occupera une place importante dans les événements, en ce temps de crise sanitaire et sociale notamment, avec le mouvement Black Lives Matter.

Protéiforme, le festival se tiendra dans plusieurs villes françaises : Paris, Mulhouse, Strasbourg, Lille, Bordeaux. On n’en restera pas là, des initiatives se tiendront également au Canada, à la Réunion et à Trinidad et Tobaggo.

Cette année est également particulière pour le festival car elle marque les 25 ans de la compagnie Difé Kako, fondée par Chantal Loïal. Le public pourra ainsi redécouvrir les spectacles emblématiques de la compagnie à travers une exposition itinérante. Les lettres seront également à l’honneur avec des lectures performances, des rencontres littéraires (Véronique Kanor…) et des séances de contes pour enfant.

La programmation éclectique sera disponible sur le site lemoiskreyol.fr, chacun y trouvera des propositions cadrant avec ses goûts et aspirations (cuisine, lettres, politique, musique, cinéma…).
En ces temps moroses, il serait dommage de manquer une telle initiative.

 

Bilguissa DIALLO

En partenariat avec D’ailleurs et d’ici : Deux rencontres avec Marc Cheb Sun, auteur de Et je veux le monde, éditions JC Lattès et directeur éditorial de D’ailleurs et d’ici.

Jeudi 22 octobre, 19 heures, librairie Jonas, 14 rue de la Maison blanche, 75013 Paris.

Samedi 31 octobre, 15 heures, librairie Kleber, 1 rue des Francs Bourgeois, Strasbourg.

 

https://lemoiskreyol.fr/

 

A Lire : notre portrait de Chantal Loïal : ICI

 

Chantal Loïal danse les mémoires de l’esclavage et du colonialisme

Marc Cheb Sun